Ne pas brûler, c’est d’abord une question de santé

Au delà des interdictions de brûlage et des obligations légales de débroussaillement, il est important de rappeler que la combustion des déchets verts à l’air libre impacte fortement la qualité de l’air respiré pour par le monde mais avant tout pour les personnes à proximité des feux: famille et voisins sont directement exposés, et parmi elles les enfants de moins de huit ans, personnes âgées, personnes avec des problèmes respiratoires ou cardio-vasculaires sont d’autant plus vulnérables aux émissions de particules.

Emission de particules: 50 kgs de déchets verts brûlés = 3 mois de chauffage au fioul = 6000 kms d’un moteur diesel (source Air PACA)

Broyer les résidus: plus qu’une alternative, une richesse pour votre sol

Le sol est un organisme vivant en perpétuelle évolution. Naturellement, le sol se régénère principalement au dépôt et à la décomposition de la matière organique (végétaux, animaux). Cela implique trois règles fondamentales:

  1. Un sol ne peut se créer et se régénérer que grâce aux êtres vivants qui l’animent,
  2. Un sol sera d’autant plus résistant et fertile qu’il abritera une vie importante,
  3. Supprimer les éléments destinés à régénérer les sols (par exemple en les brûlant) conduit à leur appauvrissement.

Le produit obtenu par le broyage de végétaux, le broyat, est un concentré de matière organique. Le broyat du bois est donc une ressource à valoriser de trois manières:

  • En paillis (paillage) : consistant à déposer une couche de 5 à 10 cm de broyat sur le sol. Cela permet de conserver l’humidité du sol, de limiter les plantes indésirables, de protéger contre les phénomènes climatiques extrêmes.
  • En Technique BRF  (Bois Raméal Fragmenté) : en incorporant le broyat dans la couche superficielle du sol, l’activité biologique du sol est stimulée. Les éléments fertilisants retenus améliorent la structure du sol.
  • Utilisé dans un compost : le broyat constitue un très bon activateur riche en carbone, il équilibre et structure le compost.

le broyat peut-être donc être directement réutilisé sur votre terrain et dans votre jardin. En outre, il permet de réduire de 8 à 12 fois fois le volume de branche issue des tailles et des coupes de bois et se stocke facilement en améliorant ses propriétés au fil du temps.

Vous accompagner et vous conseiller sur l’utilisation de votre broyat lors de nos interventions de broyage, c’est transformer des contraintes (obligation légale, déplacements en déchetterie, achat de matériel) en opportunités et préserver votre santé et celles de vos proches. En faisant appel à nos prestations, vous contribuez ainsi directement à l’utilité sociale et environnementale de notre territoire.

Broyage de végétaux en Pays d’Aix